mes randos pyrénées

  • Accueil
  • > J.1 : Luchon-Cabane de Sauneres

6 décembre 2012

J.1 : Luchon-Cabane de Sauneres

gibson66 @ 10 h 33 min

J.1 : Luchon-Cabane de Sauneres 1-298x300                                                                                             p9040003-300x225                                                              Ce matin ,réveil à 7 heures, après une nuit relativement agréable ou j’ai pu tester mon matériel dans le camping Pradelongue à Bagnères-de-Luchon . Je suis plutot confiant quant au froid que je risque de rencontrer puisque mon duvet m’a paru chaud mais bon ,quoi de plus normal pour une temperature de 15°! Derniers échanges d’amabilités sincères avec mes voisins de pelouse et me voilà parti ,enfin presque :je m’arrete a Intermarché retirer du cash et acheter du pain .Depuis le parking ,je regarde en direction de cette montagne et je me dis que mes petits muscles vont etre soumis à rude épreuve  pour une premiere journée; je longe ensuite la nationale sur 500 m puis rejoins le village de Juzet-de-Luchon ,pas mécontent de laisser derrière moi ces pots d’échappement (bruit et odeur assortis) pour  une végétation plus campagnarde .Une fois le village traversé je n’ai plus qu’à suivre le sentier balisé blanc/rouge et me laisser guider ;le chemin est plutot agréable ,en pente douce à travers les bois ,ces derniers me servant d’abri quand une pluie fine se met a tomber; c’est meme positif quand on se rend compte des bonnes odeurs de terre que le sol dégage. Je traverse alors le village de Sode et continue ma route en direction d’Artigue où je décide de faire une pause bien meritée puisque je n’ai pour l’instant pas pris le temps de m’arréter,sauf pour prendre quelques photos:j’ai depuis ce matin Luchon en visuel et je peux donc m’apercevoir de la progression de l’élévation.

                                                               p9040005-300x225

 A Artigue je prends mon casse-croute sur la table du jardin du gite d’étape,quand deux randonneurs me rejoignent :ils ont reservé la nuit au gite et me laissent leur sac pour aller trouver la propriétaire; ils reviennent tous les 3 ouvrir le chalet ;j’en profite pour m’excuser d’utiliser sa table et son jardin mais la dame ,tres compréhensive ,me dit qu’il n’y a aucun problème .Une fois ma pause terminée, je dis au revoir à mes premiers compagnons de route ,vais faire le plein d’eau à la fontaine et me voilà reparti avec pour objectif  soit la cabane de Saunères ,soit celle de Peyrehitte.

2-300x261                     p9040019-300x225

Mon sac pèse un ane mort et mes jambes commencent à fatiguerle long de la montée; je fais des arrets plus fréquents et jai l’impression que chaque fois que j’allume mon GPS de n’avoir pas avancé! Finalement j’arrive à la cabane de Saunères vers 16h; là, plusieurs bonnes nouvelles : la cabane est trés propre, et le soleil perce enfn les nuages. J’en profite pour faire sécher mes affaires qui ont pas mal pris l’eau (les vetements à cause de la transpiration et la tente que j’avais pliée encore humide) ;je m’installe sur le banc de pierre attenant à la cabane,tel un lezard profitant d’une telle aubaine,et j’admire la vue qui domine la vallée de Luchon. Je vois des planeurs se servant des courants chauds pour rester suspendus à ce ciel devenu si bleu ,lorsque j’entends l’un d’entre eux fendre l’air au dessus de la cabane ; mais alors que je lève la tete, je m’aperçois que c’est un vautour qui vient prendre la nature de mon état en me survolant à seulement une dizaine de metres: et non,je bouge encore ! Tu repasseras ,ton festin c’est pas pour ce soir!! Je reste emerveillé par le bruit de ce rapace et par la vue de ses semblables que je vois à leur tour profiter des courants chauds (remontant beaucoup plus vite que les planeurs!).La cabane est un lieu de passages car à la croisée de plusieurs sentiers ,du coup je discute avec pas mal de personnes ,toutes plus sympathiques les unes que les autres ,alors que le jour decline ;un sachet liophylisé et un babybel plus tard je m’installe à nouveau sur le banc pour dire au revoir à la civilisation qui se manifeste dans les lumières de la ville qui l’une après l’autre s’allument à mes pieds…p9050025-300x225                                   p9040018-300x225

Laisser un commentaire

Skicm2cantondefruges2013 |
Voyage au pays des sourires |
Monnomdebateau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une strasbourgeoise à Utrecht
| Tripenaustralie
| Followthepilou